Scie circulaire : guide d’achat, comparatif et avis

La scie circulaire est désignée ainsi car la lame est circulaire et tourne à grande vitesse dans le sens des aiguille d’une montre.  Une scie circulaire est utilisée dans les travaux de bricolage pour réaliser des coupes droites ou en biais dans le bois et ses dérivés (bois massif, panneaux de contreplaqué, bois mélaminé, bois aggloméré). Elle peut également convenir à d’autres matériaux, tels que les métaux non ferreux (aluminium, cuivre et  laiton), la découpe de tôle mince ou le plastique (plexiglas, verre synthétique…) avec la lame adaptée.

Meilleures ventes de scie circulaire

Pourquoi choisir une scie circulaire ?

Si vous êtes bricoleur, vous savez qu’il n’est pas rare de devoir découper des planches, des barres de bois ou des panneaux en réalisant des travaux de menuiserie ou d’aménagement. Il est facile de réaliser quelques coupes à la main mais lorsqu’il est est question de scier une planche sur toute sa longueur ou de débiter plusieurs panneaux, la scie circulaire procure tellement d’avantages qu’elle s’avère rapidement indispensable.

Grâce au réglage de la profondeur de coupe et à sa semelle inclinable, elle est facile à utiliser et permet de réaliser des coupes précises et nettes sur la surface. Bien que spécialisée dans les coupes droites, elle peut également effectuer des coupes de biais ou en plongée (elle peut être inclinée à divers degrés tout en restant droite). Elle est très appréciée des bricoleurs et des professionnels pour sa grande capacité de sciage et sa grande précision. Que ce soit dans un atelier ou sur un chantier de construction, c’est un instrument efficace pour réaliser diverses tâches.

La scie circulaire est réglable à la fois pour la profondeur de coupe et l’angle de coupe. La profondeur de coupe s’ajuste en fonction du matériau à découper. Pour ce faire, il faut placer la lame contre le bord du matériau et afin d’assurer une coupe de qualité il faut faire dépasser la lame du matériau d’environ une hauteur de dent.

Sachez que la scie circulaire est reconnue pour permettre de réaliser des découpes plus précises et nettes que la scie sauteuse. La scie sauteuse ne se montre efficace que pour des petits supports alors que la scie circulaire l’est également pour des travaux plus importants. Il vaut donc mieux choisir une scie circulaire.

Vous l’aurez compris : nous sommes résolument fans de la scie circulaire ! C’est pourquoi nous avons décidé de créer ce comparatif et guide d’achat 2020 pour cet outil électroportatif dont la cote de popularité ne fait que progresser.

Quels sont les types de scies circulaires ?

Il existe deux types de scie circulaire :

La scie circulaire avec carter rotatif

acheter scie circulaire boschCe type de scie circulaire est également appelé à « protecteur déroulant » ou « pendulaire ». La lame reste en permanence en dessous de la semelle de la lame. C’est le modèle le plus courant qui se compose d’un carter fixe et d’un protecteur mobile. Le carter fixe entoure la lame non utilisée pendant le sciage alors que le protecteur mobile déroulant permet d’envelopper la partie de la lame située sous la semelle et qui sera utilisée pendant le sciage. Le relevage est automatique pour des pièces de faible épaisseur et le relevage manuel est permis grâce à une poignée pour les pièces de forte épaisseur. Ce protecteur mobile déroulant va donc s’escamoter lors du sciage (il va généralement se positionner au sein du carter fixe). Grâce à un ressort de rappel, il reviendra seul à sa position d’origine en fin de sciage. Il est généralement réalisé en alliage aluminium ou matériau plastique résistant.

Pour la scie circulaire avec carter rotatif, la profondeur de coupe se défini à travers le réglage de la position de la semelle qui sert au déplacement de l’outil sur le matériau à usiner.

Ce type de scie électrique est généralement le plus vendu sur le marché en raison de son accessibilité prix. En général, les scies circulaires de cette catégorie démarrent à 60€ et vont jusqu’à 500€ (plus encore chez Festool, une référence dans le secteur).

La scie circulaire plongeante

trouver la meilleure scie circulaire festoolDans ce type de machine, le carter est solidaire de la semelle de la scie. La lame est dans un carter de protection en permanence pour ne sortir qu’au moment de la découpe. Comment ? Grâce à un point de fixation commun de l’outil et du bloc moteur qui vont pivoter lors du sciage afin de sortir uniquement la partie de la lame nécessaire à la découpe. En fin de sciage la lame remonte automatiquement dans le carter de protection.

Pour la scie circulaire plongeante, le réglage de la profondeur de coupe se réalise à travers le positionnement de la lame et du moteur par rapport à la semelle.

Ce type de scie est reconnu pour être plus sécurisant mais dispose d’un prix généralement assez élevé. En général, les scies circulaires de cette catégorie démarrent à au moins 100€ et vont jusqu’à 800€.

Scie circulaire électrique : sans fil ou filaire ?

Deux choix s’offrent à vous pour l’achat d’une scie circulaire électrique : la scie circulaire sans fil ou la scie circulaire électrique filaire.

batterie pour scie circulaireLa scie circulaire sans fil s’est significativement développée ses dernières années. La scie circulaire sans fil est équipée d’une batterie et permet à son utilisateur de gagner en mobilité car il se libère de la contrainte du cordon et des risques associés. C’est pourquoi, ces modèles ont de plus en plus de succès. Il est recommandé d’avoir au moins 2 batteries de type Lithium Ion (Li Ion) afin de ne pas se retrouver stoppé durant ses travaux pour un problème de charge. Cependant, ces scies nécessitent un investissement plus important. Il est d’autant plus important si vous ne possédez pas encore de batteries ou de chargeur adaptés à votre scie. En effet, les marques ont saisi cette occasion pour fidéliser ses clients en leur garantissant des batteries interchangeables sur toutes leur gamme d’outillage électroportatifs. On peut presque dire qu’en vous  convaincant d’acheter une scie circulaire sans fil de leur marque, elles essaient de vous mettre la bague au doigt ;-).

Plus sérieusement, le choix de votre scie circulaire électrique n’est pas anodin. Sans fil ou filaire, chaque scie à ses avantages et ses inconvénients.

Il est reconnu que la puissance d’une scie circulaire branchée sur secteur est généralement plus performante qu’une scie circulaire sur batterie. C’est pourquoi, les caractéristiques techniques des scies circulaires sans fil sont généralement moins élevées (diamètre de lame, profondeur de coupe à 45° ou 90°).

ll vaut mieux ne pas prévoir des travaux intensifs avec une scie circulaire sans fil. Dans un tel cas, il est préférable d’opter pour une scie circulaire électrique filaire. Par contre, si vous travaillez dans un endroit difficile d’accès ou l’alimentation électrique serait problématique, la scie circulaire sans fil compacte aura toute sa place.

Du fait de leur différences d’utilisations et de leurs besoins, certains optent pour les 2 types de scie sans acheter pour autant la même marque. Par exemple, il est courant de voir l’achat d’un modèle sans fil plus compact (mini scie circulaire) et offrant plus de flexibilité avec l’achat d’un modèle filaire plus encombrant mais également plus puissant.

Il n’y a pas nécessairement une grande différence de prix entre un modèle filaire ou un modèle sans fil vendu « nu ». La mention scie circulaire sans fil « nue » signifie que vous n’aurez ni batterie ni chargeur fourni. Par contre, comme évoqué précédemment si vous n’êtes pas déjà équipée de batteries ou chargeur il faudra prévoir un budget pour cet équipement en plus.

informations sur scie circulaireLes principaux éléments d’une scie circulaire

Poignées

Il est important de prêter une attention particulière aux poignées de votre scie circulaire. La scie circulaire devant être tenue à deux mains, elle est généralement constituée de deux poignées : une qui comporte la gâchette de démarrage et une qui est à l’avant de la première pour l’orienter. Ces poignées doivent être ergonomiques (avec un Grip antidérapant) et procurer un réel confort d’utilisation de votre scie et vous permettre d’assurer votre découpe en toute sécurité. Nous n’avons pas dérogé sur ce point lors de notre sélection de la meilleure scie circulaire.

Dispositif de démarrage de la lame

Il est composé pour des raisons de sécurité d’un dispositif de déverrouillage et d’un interrupteur qui fait également office de gâchette afin de réaliser le travail de sciage. Dans une scie circulaire plongeante, ce même dispositif enclenche la descente de la lame. Ce dispositif de mise en route évitant le démarrage intempestif avait été rendu obligatoire en 1995.

Lame de scie

Le secret pour réussir sa coupe et de bien choisir sa lame de scie circulaire. La lame a la forme d’un disque percé d’un trou en son milieu. Elle est ensuite fixée sur l’arbre moteur grâce au trou central appelé alésage (généralement de 16 mm à 30 mm). Il est important de le connaître en choisissant sa scie circulaire mais il faut également savoir que sous certaines conditions il est possible de le réduire grâce à des bagues de réduction). Quoiqu’il en soit, il est primordial de choisir une lame adaptée au matériau à usiner et aux caractéristiques de votre scie circulaire.
La lame doit être choisie en fonction de 3 critères que vous devez analyser dans leur globalité :
  • son diamètre extérieur qui conditionne sa profondeur de coupe maximale : lors de votre achat, vous connaitrez le diamètre maximum que vous pouvez monter sur votre scie circulaire et il faudra veiller à ne pas le dépasser ;
  • le profil de ses dents qui dépend de la nature du matériau à couper : une grosse denture est utile pour les travaux rapides, à gros débits dans du bois massif alors qu’une denture fine est conçue pour les découpes plus précises dans des matériaux délicats (ex. : panneaux). L’évacuation des débris est permis grâce à l’espace entre les dents.
  • le nombre de ses dents qui est généralement compris entre 10 et 48 : plus il est élevé, plus la coupe sera fine et précise. Il convient d’évaluer la distance entre 2 dents successives appelée le pas. Ainsi, le pas d’une lame permettra s’il s’agit d’une lame avec dents espacées de faire du débit alors qu’un pas plus fin sera plus adapté pour des travaux de finition. Le pas a une incidence directe sur l’évacuation des copeaux (pas élevé = évacuation rapide). Enfin pour un bois vers mieux vaut privilégier un pas important alors que pour un bois sec et dur il vaut mieux privilégier un petit pas.

Les lames sont réalisées selon 2 aciers : lame acier rapide (lame de type HSS) ou lame carbure de tungstène (CT ou TCT pour Traité Carbure de Tungstène). Les lames de scie au carbure de tungstène ont des dents qui sont dotées de plaquettes de carbure d’une très grande dureté. Bien affûtées, elles sont réputées pour leur excellent rendement et durer plus longtemps. Il est donc généralement conseillé de privilégier ce type de lame. Elles sont également reconnues pour être plus efficace pour la coupe de panneaux agglomérés ou mélaminés (car ces derniers ont une colle abrasive qui émousse les lames en acier).

Lors de votre découpe, pensez à prendre en compte l’épaisseur de la lame qui est d’environ 3 mm pour une lame de scie au carbure de tungstène. Vous ne devez donc pas couper le matériau sur la ligne tracée (le trait qui correspond à l’endroit où vous souhaitez couper votre pièce) mais avant le repère.

Frein de la lame

Le système de frein rend possible la diminution du temps d’arrêt de l’outil à parfois moins de 2 secondes ! Beaucoup de machines en sont équipées et il permet de limiter les risques de contact de la lame au moment de l’arrêt. Le diamètre de la lame influe directement sur le temps de freinage. Plus il est élevé, plus le temps d’arrêt de la scie sera important.

Semelle

La semelle est indispensable pour assurer la stabilité de la scie circulaire portative sur le matériau à scier. Elle permet également le déplacement de la scie. Ses dimensions dépendent de la taille de la machine et du type de matériau avec lequel la semelle a été conçue. Ces points sont importants afin de ne pas l’endommager et de faciliter la glisse de la scie. La lame se situe soit au bord de la semelle, soit au sein d’une ouverture. La position au bord facilite les coupes au plus près de l’obstacle.

Le guide

La plupart des scies disposent d’un guide parallèle (ou butée) qui est fixé sur la semelle de la scie. Ce guide aide à réaliser le sciage. Cependant, il montre vite ses limites lorsque le bord n’est pas droit ou que la coupe à réaliser est éloignée du bord. C’est pour cela que beaucoup utilisent un rail de guidage. Nous détaillerons cette option dans le paragraphe suivant.

Régulateur électronique de puissance

Toutes les scies en sont équipées : la régulation se fait via l’interrupteur gâchette. Il va permettre d’adapter la puissance de la scie à ce que vous souhaitez découper. Il faut savoir que la vitesse d’utilisation est inversement proportionnelle à la dureté ou à la densité du matériau à découper.

Le raccordement à une installation d’aspiration des sciures

Le dispositif de raccordement à une installation d’aspiration haute dépression ou aspirateur mobile à été rendu obligatoire depuis 1995. Sachez que le diamètre de ce raccordement varie selon le fabricant et qu’il convient donc de le connaître. Ce dispositif est installé à l’arrière droit du carter fixe de la scie. L’idéal est d’avoir une buse orientable qui vous permettra d’avoir une certaine flexibilité. En cas d’achat d’un aspirateur, il faut également veiller à avoir une longueur de tube suffisante afin de ne pas être gêné durant la  coupe.

Les options d’une scie circulaire

Couteau diviseur

Le couteau diviseur est dans le prolongement de la lame de scie et il permet d’éviter le rejet durant le sciage de la machine ou du matériau traité (kick back). Le rejet de la machine est généralement causé par le resserrement du matériau à l’arrière de la lame.
C’est un élément de sécurité qui avait également été rendu obligatoire sur les scies circulaires portatives en 1995. Cependant, pour les machines fabriquées à partir de l’année 2003 et qui disposent d’une cape protectrice à fermeture rapide, la présence de ce couteau diviseur n’est plus obligatoire (sauf si la machine dispose d’une fixation pour couteau diviseur). Il est particulièrement important pour le délignage du bois massif.

Le variateur de vitesse

Il permet d’adapter la vitesse au matériau que l’on souhaite traiter. C’est l’idéal pour pouvoir couper des matériaux plus tendres tels que le plastique. C’est d’ailleurs si vous souhaitez couper des matériaux autres que le bois que cette option est particulièrement recommandée.

Les accessoires pour votre scie circulaire

Le laser, le rail de guidage ou le tasseau

La scie circulaire vous permet de réaliser des coupes droites, de biais ou plongeante. Mais comment réaliser une belle coupe ? Plusieurs options s’offrent à vous :

Option 1 : coupe à main levée + laser

Vous pouvez toujours essayer de faire une coupe à main levée comme on le voit parfois, en vous focalisant sur la lame et le trait de sciage. Cependant, lorsque l’on souhaite effectuer une coupe précise on est rarement satisfait du résultat. C’est pourquoi, si votre scie dispose d’un laser il vous est conseillé de le lancer juste après avoir démarré la coupe afin de pouvoir vous en servir comme guide. La précision de votre coupe restera néanmoins liée à votre expertise (pour ne pas dire dextérité!). Comment savoir si vous avez réussi la découpe ? Si après la coupe,  le trait est toujours apparent c’est que la coupe est réussie.

rail de guidage pour scie circulaireOption 2 : le rail de guidage

Il est généralement conseillé – afin d’avoir plus de précision dans votre coupe d’utiliser un rail de guidage en aluminium (appelé également guide de coupe ou règle de guidage). Avec un rail de guidage, la coupe est plus précise et respecte plus facilement le trait de coupe que vous aurez préalablement marqué. Pour cela, la semelle de votre scie doit être équipé d’un guidage qui permettra de faire coulisser la scie circulaire. Le rail de guidage dispose sur la longueur d’une bande de caoutchouc qui fait office de joint anti-dérapant et qui facilitera la prise sur le matériau à travailler.

Avec le rail de guidage, il suffit de placer la bande de caoutchouc sur le trait qui permet d’identifier là où on souhaite réaliser la coupe. Les dents de la lame affleurent ainsi parfaitement le caoutchouc, la scie est guidée le long du trait et en plus cela joue le rôle de pare-éclats et permet une coupe droite et parfaite. Il y a une réelle différence avec l’utilisation d’un rail de guidage. Cela vous assure de réaliser ensuite vos assemblages sans soucis ! Pensez-bien à faire attention à l’épaisseur du guide sur lequel la machine sera posée car cela ampute la profondeur de coupe de 3 voir 4 mm. A savoir : il est généralement conseillé d’acheter une scie et le rail de la même marque.

Option 3 : le tasseau

A la place du rail, vous pouvez utiliser un tasseau. Pour cela, il faut fixer un tasseau sur votre planche à l’aide de 2 serres-joints et appuyer votre scie circulaire contre le tasseau durant toute la coupe. Attention il faut un espace suffisamment suffisant entre le bloc moteur et la planche pour pouvoir y glisser un tasseau donc si ce n’est pas possible, utilisez une planche plus fine. L’inconvénient est que cela manque d’efficacité car il faut disposer le tasseau, le fixer avec des serres joints et vous perdrez également la fonction pare éclat du caoutchouc du guide de la scie circulaire. Ce système reste cependant suffisant pour un usage occasionnel. A savoir : il est possible de placer le tasseau du côté opposé au bloc moteur. Cela permet de mettre un tasseau épais et d’avoir un bon guidage.

L’aspirateur

L’aspirateur permet de limiter la projection de sciure et de copeaux. Couplé à l’utilisation d’un masque de protection, vous serez parés pour intervenir dans de bonnes conditions de sécurité. Les projections de sciure sont un danger pour votre santé (maladies respiratoires, cancer). Il ne faut donc pas négliger ce point. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’exposition à des poussières de bois est extrêmement dangereuse aussi bien à court terme qu’à long terme.
Par ailleurs, l’utilisation de l’aspirateur vous permet également un gain de temps indéniable : il serait dommage d’avoir pour 2 minutes de coupe 10 minutes de nettoyage ! 😀

La mallette de transport ou coffret de rangement

C’est particulièrement utile pour renforcer la sécurité de la scie ou si vous pensez être amenés à vous déplacer avec régulièrement. Le coffret de transport n’est pas systématiquement proposé mais nous trouvons que c’est un argument pouvant faire pencher la balance en cas d’hésitation entre deux modèles de scie circulaire.

guide d'achat pour scie circulaireGuide d’achat : comment choisir sa scie circulaire?

Plusieurs critères sont à prendre en compte afin d’être certain de choisir le modèle adapté :

Définir votre besoin

C’est l’élément premier et réellement primordial. Avant même de définir votre budget, prenez le temps de définir votre besoin et de le voir à long terme. De plus en plus de personnes font du bricolage leur activité passion et se perfectionnent avec le temps. Dans un tel cas, il ne faut pas se concentrer uniquement sur l’utilisation que vous pourrez faire de votre scie circulaire à l’instant T mais voir à plus long terme. Comment ? En prenant bien conscience de toutes les possibilités offertes par cet outil électroportatif et de tous les travaux que vous pensez pouvoir effectuer avec. Notez tout sur ce papier qui vous servira même de pense-bête !
Cela vous permettra même d’évaluer votre fréquence d’utilisation : est-ce un usage occasionnel (ponctuel) ou récurrent ? Cela aura nécessairement un impact sur votre niveau d’exigence en terme de caractéristiques de votre scie circulaire. Vous espérez sans nulle doute avoir le modèle le plus robuste, fiable et avec le meilleur SAV qui soit mais il faut aussi être en mesure d’apprécier quel est votre bon rapport qualité-prix. Si vous pensez pouvoir vous en servir souvent, vous pouvez pensez à investir.
Vous saurez si vous avez bien défini votre besoin si vous avez indiqué :
  • les travaux que vous aimeriez effectuer : menuiserie, charpente ou autres usages ?
  • les matériaux que vous allez traiter (avec l’épaisseur approximative) : bois massif, panneaux, PVC.. tôles minces…? plutôt de faible ou forte épaisseur ?
  • le type de coupe que vous allez effectuer  : coupes uniquement droites ou coupes plongeantes…
  • le(s) lieu(x) où vous serez amenés à l’utiliser : en atelier ou en chantier ou les 2 ? Par exemple, si vous achetez une maison qui est entièrement à rénover, vous serez amenés à l’utiliser sur le chantier et plus tard dans votre atelier.

Cette liste vous servira et vous aidera à définir le type de scie et même à les options qui deviendront pour vous indispensables. Voici quelques exemples d’utilisations :

  • en chantier pour de la charpente ou en atelier pour effectuer de la menuiserie avec découpe de bois massifs : scie à protecteur déroulant muni d’un couteau diviseur. L’option mallette de transport deviendra indispensable pour l’utilisation en chantier.
  • en atelier pour de la découpe aussi bien du bois que de l’aluminium : scie à protecteur déroulant avec variateur de vitesse.
  • en atelier ou en chantier pour de de la découpe de panneaux : scie à coupe plongeante avec règle de guidage. Dans le cas d’utilisation en chantier, prévoir la mallette de transport.
  • en chantier dans des endroits où l’accès à la source électrique est contraignant ou risqué ou utilisation occasionnelle dans des matériaux de faibles épaisseur : privilégier l’achat d’une scie circulaire sur batterie.

Vous devez donc être en mesure de déterminer s’il vous faut une scie circulaire sans fil ou filaire et également les principales options indispensables pour votre usage.

Définir les caractéristiques techniques

Cette liste vous sera réellement utile car c’est elle qui vous permettra ensuite d’identifier les caractéristiques techniques minimales de votre scie et principalement :

  • Profondeur de coupe : c’est le principal réglage de la scie circulaire, elle varie en fonction de la taille et de la puissance de la scie circulaire. La profondeur de coupe doit être ajustée selon la hauteur du matériau à découper. Pour obtenir une efficacité maximale lors de la découpe, il faut placer la lame contre le bord du matériau et la lame doit dépasser le matériau d’environ une hauteur de dent afin d’assurer une coupe de qualité. Attention, une hauteur de coupe trop importante réduit l’efficacité de la machine. Vous devez donc veiller à respecter ce critère.  Il est donc important que vous sachiez évaluer de quelle profondeur de coupe vous aurez besoin  En effet, si vous devez couper petite planche qui dispose à faible épaisseur, les premiers modèles de scie circulaire seront amplement suffisant mais si vous avez plan de travail de cuisine de 50 mm d’épaisseur il faudra investir dans une plus grande machine.
  • Puissance : elle s’exprime en watts pour les scies filaires et en volts pour les scies sans fil. Les modèles standards ont une puissance d’au moins 800 W ou 18 V. Il est inutile de prendre une scie puissante si en définissant votre besoin vous vous rendez compte que vous n’aurez que des petites épaisseurs de coupe. En plus, la puissance influe sur sa légèreté et sa maniabilité et donc son poids. Par contre, si vous savez que vous aurez besoin d’une certaine polyvalence, vous n’y dérogerez pas et il faudra une machine plus puissance et donc plus lourde.
  • Lame : selon les matériaux traités et le type de coupe et de finition souhaités (coupe de débit fine ou rapide, coupe dans le sens de la fibre du bois ou en travers) vous définirez le type de lame : diamètre, denture et nombre de dents. En effet, une grosse denture et un diamètre élevé sera adaptée pour des travaux rapides ou à gros débit alors qu’une denture fine avec un diamètre plus faible conviendra pour des travaux de précisions : découpes précises dans des matériaux à faible épaisseur tels que des panneaux.
  • Vitesse de rotation : la vitesse de coupe qui se définit en mètre par seconde permet d’évaluer le nombre de tours par minute que doit effectuer l’outil. C’est ce nombre qu’on appelle vitesse de rotation. Le diamètre, le nombre de dents, la qualité de la lame ainsi que le matériau à traiter feront varier cette vitesse. Il est important de bien adapter sa vitesse afin d’éviter tout risque de rejet.

Valider l’ergonomie et le confort

Il est important que votre scie circulaire soit ergonomique et confortable. Cela a un impact direct sur votre coupe car plus vous êtes à l’aise avec votre scie circulaire sans fil ou filaire et mieux vous réaliserez vos coupes. Vous prendrez plaisir à l’utiliser car elle sera maniable. L’ergonomie et le confort s’évaluent selon plusieurs critères :

  • les poignées doivent disposer d’un revêtement Grip antidérapant ;
  • la semelle doit glisser aisément sur la pièce à découper ;
  • le poids qui va dépendre de la puissance de votre scie qui dépend de la profondeur de coupe qui dépend du diamètre de votre lame… vous nous suivez toujours ? 😀 C’est pourquoi, il est variable et peut aller de 2 kg à … 20 kg ! Prêtez d’autant plus attention au poids s’il s’agit d’une scie circulaire sans fil car la batterie peut le faire varier de façon significative. Il est donc vraiment important de choisir une scie adaptée à son besoin afin de ne pas se contraindre pour rien.
  • pour une scie circulaire sans fil : la facilité d’insertion et de retrait de la batterie ;
  • la souplesse et l’accessibilité de l’interrupteur gâchette ou du variateur de vitesse ;
  • la facilité du changement de la lame de scie ;
  • le niveau de vibrations mesuré en m/s² doit être le plus faible possible ;
  • la facilité des réglages telles que profondeur de coupe ou inclinaison de la semelle ;
  • le niveau sonore de la scie.

Définir votre budget

Ce n’est pas le sujet le plus agréable mais il faut tout de même le traiter ! Il est nécessaire de définir quel est le prix que vous êtes prêts à mettre pour votre scie circulaire. C’est un point qui va vous guider dans votre choix. Si c’est une scie circulaire sans fil, ne perdez pas à l’esprit que cela risque de vous demander un investissement pour des batteries ou chargeur. Si vous n’êtes pas équipés, ce n’est pas le même budget à prévoir !

N’oubliez pas de penser également à un budget pour les accessoires : lame de scie (si celle fournie ne répond pas à votre besoin), rail de guidage ou aspirateur… rien ne doit être écarté !

Guide d’achat, comparatif et avis : mode d’emploi

Vous venez d’avoir une mine d’informations et vous demandez comment vous allez trouver votre scie circulaire. Ne vous inquiétez pas, nous avons pensé à tout en vous mettant à disposition :

  • guide d’achat scie circulaire : ce guide d’achat vous permet de définir quels sont les points clés à garder en tête afin de choisir la meilleure scie circulaire. La meilleure scie circulaire est celle qui répondra à votre besoin. Cela nécessitera de pouvoir définir votre besoin actuel mais également futur car rien de pire que de sous estimer son besoin et de devoir envisager à cause de cela l’achat d’un second outillage électroportatif.
  • comparatif scie circulaire : cela signifie que quelque soit la rubrique du site, nous ne vous présentons pas une ou deux scies circulaires mais plusieurs afin que vous puissiez en un seul coup d’œil connaître tous les modèles de scie circulaire sur le marché. Ce comparatif scie circulaire est indispensable à nos yeux car il faut être en mesure de visualiser rapidement toutes les scies circulaires qui s’offrent à nous avec leur caractéristiques principales pour choisir la meilleure scie circulaire. Le seul moyen était donc d’effectuer à chaque fois ce comparatif scie circulaire.
  • avis scie circulaire : afin d’aller le plus loin possible, nous émettons également un avis sur chaque scie circulaire. L’avis scie circulaire permet de savoir en quelques lignes quels sont les points forts et faibles de la scie étudiée. Cet avis scie circulaire se base sur nos propres essais, ceux de nos proches ou l’analyse des commentaires de clients ayant récemment acheté le modèle. Afin d’avoir également un avis scie circulaire le plus exhaustif possible, nous avons contacté certains fabricants.

Tout cela doit vous permettre de trouver facilement la machine qui répondra à votre besoin : scie circulaire Bosch, scie circulaire Makita, scie circulaire Feestool, scie circulaire Dewalt, scie circulaire Ryobi, scie circulaire Metabo, scie circulaire Tacklife, scie circulaire plongeante ou scie circulaire sur table. L’objectif est que vous ayez un avis

En résumé : dans chaque guide d’achat, nous vous effectuons un comparatif des scies circulaires proposées par le fabricant en les distinguant selon leur mode d’alimentation. Cela vous permet d’avoir une vision exhaustive de toute la gamme de scie électrique proposée. Nous vous faisons un retour sur chacun des modèles selon nos propres essais ou ceux effectués par nos proches. Cela nous permet d’effectuer un choix et parfois même un classement. Nous vous indiquons également quelle sera la durée de garantie. C’est point souvent négligé et pourtant ô combien utile.

De notre côté, voici les modèles ou type de scie qui nous ont le plus marqué :

  • Scie circulaire Bosch Pro: quelque soit votre choix, nous trouvons que la scie circulaire Bosch Pro relève clairement le niveau. En effet, avec une scie circulaire Bosch Pro vous aurez peu de chances d’être déçus car vous disposerez de beaucoup plus de possibilités tels que l’ajout d’un rail de guidage compatible, une mallette de rangement L-BOXX et un poids optimisé au maximum. Pour rappel, Bosch distingue ses outillages en deux gammes : la gamme Grand Public de couleur verte et la gamme Professionnelle de couleur bleue. Si vous voulez acheter une scie circulaire Bosch Pro, il faut donc vous orienter vers un des modèles de couleur bleu.
  • Scie circulaire plongeante Festool : si nous devons choisir une scie circulaire plongeante et que nous disposons d’un beau budget, nous n’hésiterions pas une seconde à acheter une scie circulaire plongeante Festool. Festool est une marque donc la réputation n’est plus à démontrer tant ses outils sont haut de gamme aussi bien en terme de qualité de fabrication que de précision. Si vous souhaitez acheter une scie circulaire plongeante Festool sachez que Festool propose 3 modèles dont 1 sans fil.
  • Scie circulaire sur table professionnellele terme scie circulaire sur table professionnelle peut porter à confusion et laisser penser que ces modèles n’intéressent que les entrepreneurs ou entreprise dans le domaine du bricolage. Or, il n’en est rien. Aujourd’hui, il est plus notion d’usage et une scie circulaire sur table professionnelle signifiera que vous désirez en faire un usage régulier à intensif de votre scie. C’est pour cela que nous recommandons dans ce cas des valeurs sûres telles que Bosch, Dewalt ou Festool. A noter que la scie circulaire sur table Festool est quand même dans une autre gamme de prix, avec la qualité qui va avec.
  • Scie circulaire Lidl : la scie circulaire Lidl qui est en fait la scie circulaire Parkside est un véritable challenger car il sait proposer des produits répondant à un usage occasionnel, pour des bricoleurs amateurs tout en rendant le client addict en faisant toujours vivre cette notion de « rareté ». En effet, les produits Lidl – la scie circulaire Lidl ne déroge pas à la règle – ne sortent que lors de campagnes, très brèves et où généralement les produits s’arrachent. Cela semble convenir pour de nombreux bricoleurs amateurs.
  • Scie circulaire Tacklife : la scie circulaire Tacklife s’est rapidement fait une place parmi la gamme de scie circulaire. Et pourtant, le pari était loin d’être gagné, tant les fabricants sont déjà nombreux et établis sur le marché. La scie circulaire Tacklife a clairement un net avantage sur ses concurrents : le rapport qualité-prix permettant d’avoir un outillage électroportatif convenant très bien pour un usage ponctuel à régulier. La scie circulaire Tacklife est idéale pour les petits budgets !

Nous ajouterons des dossiers au fur et à mesure afin de vous donner le plus d’informations possibles. Nous souhaitons mettre à votre disposition un guide d’achat exhaustif. N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire vos suggestions.

points d'attention pour l'utilisation d'une scie circulaireConseils d’utilisation de votre scie circulaire

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la prise en main d’une scie circulaire n’est pas si compliquée. Néanmoins, il convient de respecter les règles de sécurité et les consignes de manipulation de l’appareil. Pour cela, il faut les connaître :

S’équiper pour travailler en sécurité

Nous ne pouvions pas passer à côté de ce sujet, malheureusement trop souvent oublié: s’équiper afin de travailler en sécurité. Une scie peut être dangereuse si on l’utilise de la mauvaise façon et si on ne s’équipe pas correctement. C’est pour cela que nous tenions à vous rappeler que pour votre sécurité et votre santé, il est indispensable d’avoir à votre disposition les éléments suivants : gants de protection, lunettes de sécurité, casque (protection auditive), masque P3 (protection respiratoire). Veillez également à ne pas porter de vêtements amples.

Bien utiliser sa scie circulaire

Après vous être bien équipé, il faut savoir utiliser en sécurité sa scie circulaire. Pour rappel, avant toute manipulation ou réglage, l’appareil doit être débranché.

Avant toute utilisation, il faut d’abord prendre le temps de lire la notice d’utilisation transmise par le fabricant.

Il convient ensuite de choisir la lame adaptée à votre coupe. Assurez vous toujours que la lame soit en bon état et correctement affûtée. Après avoir fixé la lame, allumez l’appareil et laissez le tourner quelques instants afin de vérifier qu’elle a bien été fixée.

Vous pouvez ensuite régler la profondeur de coupe : la lame doit dépasser la pièce à scier sans excéder une longueur de dents, soit 3 à 5 mm.

Avant toute coupe, il est important de s’assurer que votre plan de travail est stable et n’a aucun obstacle (surface lisse aussi bien dessus que dessous = pas de clous, vis etc.). La pièce qui va être travaillée devra être également solidement fixée.

Si vous avez une scie circulaire filaire, pensez bien à éloigner le fil de la zone de travail. Astuce : faites le passer par dessus votre épaule.

Lors de l’utilisation de l’appareil, le tenir fermement à deux mains et ne jamais se positionner dans l’alignement de la lame.

Avant d’engager la coupe, assurez-vous d’être à pleine vitesse du moteur. La semelle doit toujours être maintenue sur la surface de travail.

Il ne faut pas forcer l’avancée de l’appareil mais adopter une avance régulière. Si vous constatez un changement dans le bruit du sciage et que la machine a du mal à avancer, cela signifie que la lame peine à scier ce matériau. Dans ce cas, il faut réduire la pression afin de permettre au moteur de retrouver son régime et à la lame d’atteindre sa vitesse maximale de rotation.

Vous ne devez lâcher l’interrupteur que lorsque vous avez totalement sorti la lame du matériau que vous souhaitez couper. La machine ne doit être posée qu’à l’arrêt complet du moteur.

Après le travail, pensez à bien débrancher la machine. Il faut également dépoussiérer le carter, la prise d’air du moteur et la semelle avec un pinceau ou à l’air comprimé. De façon général, nettoyez régulièrement ma machine sans utiliser de solvants et pensez à contrôler systématiquement les parties mobiles.